Côte d’ivoire : ‘’Il faut introduire des psychologues dans le système éducatif ivoirien’’ dixit Claude Kadio Acka président de l’organisation des parents d’élèves et étudiants de

Publié le par lepetitjournalisteivoirien.over-blog.com

Côte d’ivoire : ‘’Il faut introduire des psychologues dans le système éducatif ivoirien’’ dixit Claude Kadio Acka président de l’organisation des parents d’élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (OPEEC).

 

Organisation-des-parents-deleves-et-etudiants-de-Cote-dI.jpg

Figure 1 Conférence de presse animée par KADIO Claude Aka président de l’Organisation des parents d’élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (l’opeeci) le samedi aout 2014 à Marcory, école des spécialistes média ESMA lepetitjournalisteivoirienphoto1

L’organisation des parents d’élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (l’opeeci) a organisé un point de presse ce samedi 30 aout 2014 à 9 heures au sein de l’école des spécialistes média (ESMA) situé à Marcory, une commune d’Abidjan. Le bilan de l’année écoulé et les perspectives de l’année avenir, était à l’ordre du jour.

 

‘’L’introduction des psychologues dans le système éducatif’’ pour pallier aux carences scolaires et la proposition d’un’’ projet approuvé par l’Unesco’’ que l’organisation propose à l’État, pour lutter contre les grossesses accrues au sein du l’école ivoirienne sont les recommandations les plus importantes qui ont retenu l’attention de l’opeeci.

Le manque de matériel didactique, d'infrastructures, salles de Travaux Public (TD) en manque.Le système LMD, tous les éléments ne sont pas réunis pour mettre en pratique le système Licence Master Doctorat (LMD), font partie des problèmes que vivent, entre autres, les étudiants de l’université houphouet boigny de Côte d’Ivoire.

A l’instar des autres personnels comme les éducateurs les inspecteurs d’éducations il faut que l’État pense à introduire les psychologues dans les écoles pour assainir l’école et lutter donc contre les échecs scolaires, a martelé, Claude Kadio Acka, président de l’organisation des parents d’élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (opeeci).

‘’L’année scolaire s’est bien déroulé’’ dans l’ensemble, cela dit ‘’des problèmes demeurent’’. Au regard des grossesses accumulées au terme de l’année 2013-2014, Claude Kadio Acka, de l’opeeci, a rappelé l’insuccès de la campagne ‘’zéro grossesse’’ conduite par Madame la ministre de l’éducation nationale et de l’enseignement technique, Kandia Camara. Fortuné kouassi pour lepetitjournalisteivoirien

Commenter cet article