Cote d’Ivoire: l’Investissement, plan de sauvetage des entreprises ivoiriennes

Publié le par lepetitjournalisteivoirien.over-blog.com

Cote d’Ivoire: l’Investissement, plan de sauvetage des entreprises ivoiriennes

2014, l’année du redressement économique

 

Bon nombre d’investisseurs sont à présents en Côte d’Ivoire. Ceux-ci à l’instar de l’Agence Française de Développement (Afd) et d’Investisseurs et Partenaires (I&p) visent des secteurs clés de notre pays. L’Afd pour sa part s’est engagée en terre ivoirienne dans les domaines que sont : l’éducation-la formation et l’emploi, la santé, l’Agriculture- le Développement rural et la biodiversité, le développement urbain, les infrastructures- le transport, la justice- l’Etat de droit, les fonds d’études/ pilote du C2D, les aides budgétaires. En plus de ces secteurs énumérés il y a les subventions hors C2D et l’appui budgétaire également hors C2D. 

 

La Communauté internationale aux cotés de des entreprises ivoiriennes

 

L’Agence Française de Développement et Investisseurs & Partenaires sont partenaires depuis le vendredi 31 janvier 2014 à Abidjan. Ils le sont afin de soutenir le développement des petites et moyennes entreprises (Pme) ivoiriennes et s’installer en Côte d’Ivoire. L’objectif est de proposer une solution de financement local aux petites entreprises ivoiriennes. Pour ce faire, une subvention de 400.000 Euros pour l’accomplissement de dudit objectif. A savoir amorcer la création d’un fonds local en Côte d’Ivoire. Il faut comprendre ainsi un financement des frais juridiques, le recrutement et le lancement d’équipe locale afin de 

créer une plateforme réunissant les investisseurs nationaux, l’assistance technique pour le renforcement des Pme et une approche pépinière pour les plus petites entreprises qui seront 

accompagnées jusqu’à la maturation.

 

Investisseurs et Partenaires (I&p) à Abidjan

 

Jean Michel Severino a procédé au lancement officiel du nouveau fonds I&P Afrique entrepreneurs (IPAE) en Côte d’Ivoire ce 21 janvier 2014. Financer et soutenir le développement des Pme, tel est le but de leur installation. Cela dit un fonds d’impact investissement destiné aux entreprises de taille moyenne, les accompagner financièrement et stratégiquement sur le long terme. Cet accompagnement se fera à 3 niveaux : au plan financier puis stratégique en plus d’une l’assistance technique. Ce processus d’accompagnement est destiné aux entrepreneurs ivoiriens qui sont prêt à ouvrir leur capital ainsi qu’à la recherche de conseil et d’appui par des professionnels du capital investissement.

 

Une solution de financement pour les petites entreprises ivoiriennes

 

L’Investisseurs et Partenaires est bel et bien en Côte d’Ivoire depuis 2002. Quel sont leurs ’’ champ d’activités ou leur domaines d’actions’’ ? Au risque de faire du favoritisme ou de la propagande, Investisseurs et Partenaires pour le Développement (IPDEV) représentent objectivement un mécanisme de financement innovant pour les start-ups et pour les petites entreprises. Ce mécanisme s’échelonne en trois points : Le financement à la 

croissance et le développement en Afrique subsaharienne, la construction de nouvelles capacités de financement entièrement intégrées au tissu local et une levée de fonds multidimensionnelle. Concernant le dernier point, la levée de fonds multidimensionnelle, une stratégie d’intermédiation menée par IPDEV. Il s’agit en fait d’une levée de fonds auprès d’investissement sociaux déjà engagés au développement de l’Afrique. Ceci permettra de réunir d’ici fin 2014, 25 millions d’investissement en capital pour le déploiement d’un fonds par an. Par ailleurs, les premiers fonds de ce genre ont été créés dans les pays voisins à savoir le Niger et le Burkina Faso. Le Sénégal constituera le prochain pays à épaulé dans le domaine de soutien aux entreprises Africaines. 

 

Chuuut !!!

 

Toutes ces allés et venues incessantes de ces hommes blancs dans notre pays la Côte d’Ivoire ont Plusieurs dénotations. Pour certains, le Président de la République Alassane Ouattara premier représentant du ‘’Libéralisme’’ en Côte d’Ivoire est le président du privé. Pour eux, il est entrain de vendre le pays. « Le Colonisateur est bel et bien de retour ». Il veut totalement s’emparer de notre pays une fois pour toute. Lorsqu’on parle de microfinance, de mésofinance, de macrofinance, les ivoiriens auront l’herbe coupée sous les pieds ». Est-ce vrai ? Tandis que, pour d’autres, le pays est en reconstitution profonde. Les jeunes auront du travail et de quoi se mettre sous la dent. L’économie sera productive, les infrastructures florissantes donneront une économie productive à la Cote d’Ivoire.

 

 L’occasion ‘’Investir Côte d’Ivoire 2014’’ (ici 2014) est prometteur pour la nation ivoirienne. 

 

Le Président l’a mentionné. La solution est en marche. Pour ceux qui l’auraient oublié, une politique, un plan d’action ne se change pas du jour au lendemain. La solution est donc en marche. C’est aussi vrai que la qualité de vie des ivoiriens n’a visiblement pas changée. La vie est dure pour les ivoiriens. En réalité, un investisseur-partenaire est un terme qui regorge plusieurs attributs de nos jours relatifs à l’esclavage intellectuel et physique ainsi qu’au -néo-colonialisme.

 

Fortune kouassi

Commenter cet article